3 livres qui ont forgé qui je suis

Aujourd'hui, je suis de retour sur ce blog pour vous parler de livres que j'ai lu plus ou moins récemment et qui, je pense, ont influencé chacun à leur manière qui je suis aujourd'hui. Lorsque je parle d'influence, j'inclus ma personnalité mais aussi mes engagements et convictions actuelles.

***

Le premier de ces livres a été écrit il y a plusieurs siècles par un auteur peu connu aujourd'hui si ce n'est pour ce texte et pour son amitié avec Montaigne. Je veux vous parler ici du Discours de la servitude volontaire publié par Etienne de La Boétie pour la première fois en 1574.

    

Dans ce livre, l'auteur interroge le principe d'autorité politique en tentant de comprendre comment quelques personnes parviennent à en asservir des milliers sans que cet asservissement n'aboutisse à une révolution populaire.

Il s'agit d'un essai percutant et intemporel qu'il est encore pertinent de lire aujourd'hui bien que la tyrannie ne prenne plus la même forme qu'au XVIe siècle. Très court, il se lit assez facilement même si le style nous arrive d'un autre siècle et il permet de réfléchir sur des choses qu'on accepte trop souvent sans les remettre en question parce que nos sociétés sont bâties sur ce modèle depuis des siècles.

Pour ma part, je l'ai eu comme première lecture imposée en classe de première littéraire (dans un cours de littérature sur l'humanisme si je me souviens bien) et ce livre m'a vraiment permis de commencer à réfléchir à des sujets auxquels je ne pensais pas vraiment avant cela : la société, la politique...

Pour le moment, je désirerais seulement qu’on me fit comprendre comment il se peut que tant d’hommes, tant de villes, tant de nations supportent quelquefois tout d’un Tyran seul, qui n’a de puissance que celle qu’on lui donne, qui n’a de pouvoir de leur nuire, qu’autant qu’ils veulent bien l’endurer, et qui ne pourrait leur faire aucun mal, s’ils n’aimaient mieux tout souffrir de lui, que de le contredire.

***

J'ai  découvert le livre suivant peu de temps après, à la mort de son auteur et grâce à une amie. Nous devions choisir un thème ou une personnalité comme sujet d'un exposé en éducation civique et elle avait eu l'idée de parler de Stéphane Hessel et plus particulièrement de son ouvrage Indignez-vous.


Ce court texte de 30 pages a été édité en 2010 par une petite maison d'édition Indigène Editions et a très vite eu un grand succès. Il invite son lecteur à observer ce qui l'entoure avec un regard critique et à ne pas admettre par facilité ce qui l'est habituellement, à s'indigner, à se révolter contre les choses avec lesquelles il n'est pas d'accord.

Ce que j'aime beaucoup dans ce livre, c'est qu'il peut finalement être adapté à toutes les luttes, qu'elles soient personnelles, sociales, politiques... On peut le lire quelque soit nos opinions, notre passé, nos intérêts et y trouver une forme de motivation, de réveil.

Il légitime l'indignation comme opinion politique en s'adressant notamment aux jeunes  qui pourraient considérer que les luttes d'aujourd'hui n'ont plus autant de sens que celles de leurs parents parce que c'est ce qu'on entend parfois. A chacun.e de savoir ensuite ce qu'iel va faire de son indignation.

Aux jeunes, je dis : regardez autour de vous, vous y trouverez les thèmes qui justifient votre indignation [...]. Vous trouverez des situations concrètes qui vous amènent à donner cours à une action citoyenne forte. Cherchez et vous trouverez !

***

J'arrête de vous abreuver d'essais politiques pour vous parler d'un récit autobiographique qui m'a aussi à sa manière beaucoup influencée. J'ai lu ce livre l'été de mes 18 ans lorsque j'étais en vacances et, bien qu'il aborde des sujets graves comme le deuil, la drogue ou la dépression, c'est une lecture qui m'a fait beaucoup de bien. C'est d'ailleurs en m'apercevant que je ne l'avais pas chroniqué ici à l'époque que j'ai décidé de rédiger ce (long) article.

   

Wild de Cheryl Strayed est un récit autobiographique dans lequel l'autrice raconte son périple sur le Pacific Crest Trail, sentier de randonnée de 4000 km qu'elle entreprend seule et sans aucune expérience pour faire le point sur elle-même après une période difficile de sa vie. Si je ne recommande à personne de se lancer un pareil défi sans préparation, je vous conseille la lecture de ce livre pour plusieurs raisons.

D'abord, c'est un livre qui donne envie de se surpasser, de dépasser les contraintes qu'on se met à soi-même et qui ne sont pas justifiées par une véritable incapacité (physique, psychique..), ce qui est tout à fait légitime mais n'est pas la question ici.

Ensuite, à travers le voyage de Cheryl, c'est un récit qui nous fait visiter avec elle la côte Ouest, ses obstacles et ses paysages, mais aussi qui permet de s'évader de son propre esprit pour découvrir l'état d'esprit de l'autrice. Son expérience permet de se détacher de notre vie mais peut aussi être une opportunité de réfléchir à notre tour sur qui nous sommes et les influences qui sont les nôtres.

Enfin, Cheryl Strayed est une personne que je trouve très inspirante même si je la connais surtout à travers ce récit. La personne qu'on y découvre est une femme forte : elle sait demander de l'aide lorsqu'elle en a besoin mais ne se laisse pas impressionner par ce qui l'entoure. J'ai notamment été très marquée par une phrase du livre qui est une chose que je me répète régulièrement (j'avais oublié jusqu'à il y a peu qu'elle me venait de ce livre à vrai dire) :

La peur engendre la peur. La puissance engendre la puissance. Alors j'avais opté pour la puissance. Et il n'a pas fallu longtemps pour que je cesse réellement d'avoir peur.

Juste en passant, je ne conseille pas particulièrement l'adaptation qui a en été faite en film par contre, car je trouve que celle-ci occulte beaucoup d'aspect important du récit de l'autrice.

***

Ces trois livres ont chacun marqué qui je suis et m'ont fait grandir un peu plus à chaque lecture (Wild est le seul que je n'ai lu qu'une fois mais je pense le relire bientôt). Je vous conseille de les lire si ce n'est pas encore fait et sinon, n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé.

A très bientôt j'espère pour un prochain article !

Commentaires