jeudi 2 février 2017

Quand la tv devient réalité avec Real TV (Hieronymus Donnovan)



Juin 1993, Machin-les-Mines, Pas-de-Calais Rémi et Arnaud, deux potes, sont excités à l’idée de se lancer dans un week-end sans parents. Tout est prévu : télévision grand écran, Super Nintendo et VHS du vidéo-club (pornos inclus). Leur première partie de Super Mario-Kart commence, avec en fond sonore un peu de Nirvana, quand un événement troublant va venir perturber leur petit week-end tranquille. Les deux ados vont alors devoir faire face, chacun à leur façon, à des événements violents et dérangeants. Ils seront entourés de personnages hauts en couleur : Willy, le black de deux mètres (crête de punk non comprise). Estelle, l’idéal féminin de Rémi et employée du vidéo-club. Mais aussi de Steven Spielberg. Et bien sûr, il y a une fille sexy dans l’histoire. Malheureusement pour elle, il y a aussi un grand méchant.

J'ai reçu ce livre dans le cadre d'un partenariat entre les éditions Storylab et Livraddict. Je dois d'abord les remercier de m'avoir permis de découvrir ce court roman au format ebook, à lire tranquillement sur ma liseuse. Je trouve ce format très pratique pour découvrir des livres en partenariat et j'imagine que ça l'est aussi pour les éditeurs, lorsque le livre existe en version numérique.

Ce roman est l'histoire de deux copains qui veulent tout simplement profiter d'un weekend ensemble mais le sort semble s'acharner sur eux sans qu'on comprenne d'abord pourquoi tout semble si mal se passer ce weekend-ci justement. Petit à petit, le fil des événements se complique de plus en plus jusqu'à ce que le lecteur ne sache plus vraiment quel genre de livre il tient entre les mains. Ce brouillage est d'ailleurs amené de manière intéressante, car il nous oblige à nous demander ce vers quoi veut nous mener l'auteur et ce jusqu'aux toutes dernières pages du livre.

Les différents genres auxquels empruntent ce roman permettent également d'ancrer un peu plus le livre dans le contexte du début des années 1990. Celui-ci évoque également des références pour le moins diverses de cette période et des références intemporelles que l'on a tous connu quelque soit notre âge : Super Picsou, la Super Nintendo, Nirvana... L'auteur en joue beaucoup au cours de son roman puisque ces références prennent une grande place dans l'intrigue. Par exemple, je ne l'avais pas remarqué lors de ma lecture mais comme le souligne Elodiebooks dans sa chronique, le voisin de Rémi s'appelle Michel Maillerse, ce qui renvoie à Michael Myers dans Halloween, série de films d'horreurs que Rémi et Arnaud ont certainement déjà empruntée au vidéoclub de Machin-les-mines.

Rémi et Arnaud justement... Ce sont deux ados, c'est vraiment ce qui les caractérise le mieux, car ce sont des personnages assez caricaturaux. Il leur faut beaucoup pour se remettre en question, alors que l'horreur se passe pratiquement sous leurs yeux. Je sais bien que ce qui se passe durant leur weekend est assez extraordinaire et je ne sais pas comment je réagirais face à de telles choses, mais ce n'est pas une raison pour être stupide et borné. Ces deux personnages m'ont relativement énervée car ils sont vraiment tous deux très enfantins. C'est vraiment la nuance que j'aurais pour ce roman que j'ai par ailleurs bien aimé.

Quant au style, je n'ai pas vraiment de remarques à faire dessus. Ce n'est pas que je ne l'ai pas aimé mais je l'ai trouvé relativement neutre. J'ai par contre apprécié la citation de chansons de l'époque, de Nirvana le plus souvent, en début et en fin de chapitre.

Ce roman, à la croisée de plusieurs genres et marqué par les nombreuses références aux années 1990, est très prenant et percutant. Je vous le conseille si vous recherchez une histoire qui ne soit pas compliqué mais qui soit recherchée, si vous êtes curieux ou si vous aimez le suspense, bien que les deux personnages soient tout aussi tête à claque l'un que l'autre et que certaines scènes ne soient pas à mettre entre toutes les mains. Il a été une très bonne découverte pour laquelle je dois encore une fois remercier Storylab et Livraddict.

Je remercie pour ce partenariat :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire