Roald Dahl, Moi Boy


Auteur : Roald Dahl
Titre : Moi, boy
Titre original : Boy, Tales of Childhood
Année : 1984

Quatrième de couverture : Que se passe-t-il quand on attrape une ratite ? Et quand on simule une crise d'appendicite ? Avez-vous jamais fumé du tabac de chèvre ? Vous a-t-on déjà affublé d'un costume de pompes funèbres pour vous rendre à l'école ? Neuf, dix, onze ans...les années passent : voici venu le temps de se demander ce que l'on fera après le collège ! Lorsque Roald Dahl, l'un des plus grands auteurs contemporains se souvient de ses années d'enfance, on découvre avec bonheur un jeune garçon qui ressemble étonnamment aux héros de ses livres.

Mon avis : 

Dans ce livre, Roald Dahl, auteur dont j'ai apprécié beaucoup des romans destinés principalement à la jeunesse, se livre à une autobiographie consacrée à son enfance. Il utilise pour cela un ton enfantin qui correspond justement à celui qu'il utilise dans ses romans et qui apporte une touche d'humour et de légèreté à cette histoire, alors même que certains épisodes ne sont pas particulièrement joyeux.

A de nombreuses reprises dans cette autobiographie, les multiples épisodes, souvenirs marquants que raconte Roald Dahl, montrent à quel point l'auteur a été influencé par sa propre enfance dans la suite de sa carrière d'écrivain, ce qui est très intéressant. Avec l'épisode de la boutique de bonbons, on retrouve clairement dans sa tenancière le modèle des sorcières de The Witches. Dans les tests faits pour la chocolaterie Cadbury, on voit sa fascination pour l'innovation en matière de sucreries que l'on retrouve dans Charlie and the Chocolate factory. D'ailleurs, j'ai très envie de relire ce dernier livre maintenant, mais il n'est au menu du challenge qu'en juin, zut ^^ Dans cet optique, il aurait peut être été encore plus  intéressant de lire cette autobiographie après avoir parcouru son oeuvre dans le cadre de ce challenge.

Par contre, je n'ai pas eu l'impression d'en apprendre tant que ça sur le grand auteur anglais, notamment parce qu'il se concentre ici sur des anecdotes et ne donne donc pas un portrait global de lui même. On n'apprend à le connaître que par ses actions. C'est le seul bémol que j'aurai à faire sur ce livre que j'ai globalement beaucoup aimé.

09/16

Commentaires

  1. C'est vrai qu'on en apprend assez peu sur sa vie d'adulte, mais j'avoue que j'ai aimé découvrir son enfance et ce qui a finalement en grande partie façonné ses personnages ^^

    Merci pour ton billet :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire