Camilla Läckberg, L'Oiseau de mauvais augure



Auteur : Camilla Läckberg
Titre : L'Oiseau de mauvais augure
Titre original : Olycksfageln
Année : 2010

Quatrième de couverture : 
L'inspecteur Patrik Hedström est sur les dents. Il voudrait participer davantage aux préparatifs de son mariage avec Erica Falck, mais il n'a pas une minute à lui. La ville de Tanumshede s'apprête en effet à accueillir une émission de téléréalité et ses particiapants avides de célébrité, aussi tout le commissariat est mobilisé pour éviter les débordements de ces jeunes incontrôlables. Hanna Kruse, la nouvelle recrue, ne sera pas de trop. D'autant qu'une femme vient d'être retrouvée morte au volant de sa voiture, avec une alcoolémie hors du commun. La scène du carnage rappelle à Patrik un accident similaire intervenu des années auparavant. Tragique redite d'un fait divers banal ou macabre mise en scène ? Un sombre pressentiment s'empare d' l'inspecteur. Très vite, alors que tout le pays a les yeux braqués sur la petite ville, la situation s'emballe. L'émission de téléréalité dérape. Les cadavres se multiplient. Un sinistre schéma émerge...

Mon avis : 
Lancée comme j'étais, j'ai continué le mois de juillet avec un autre Camilla Läckberg, encore plus intéressant que le précédent car dans ce tome, non seulement le passé et le présent sont imbriqués, mais deux intrigues policières différentes révèlent bientôt n'en former qu'une. Autant dire que la police a fort à faire dans les parages !

Du côté de la vie personnelle d'Erica et Patrick, leur mariage est prévu dans quelques semaines mais rien ne semble avancer comme cela devrait pour les préparatifs. Evidemment, les heures de travail démultipliées de Patrick n'arrangent rien. Mais Anna, la soeur d'Erica, prend les commandes et permet aux deux amoureux un beau mariage à la fin du roman. C'est un personnage que l'on a très peu vu jusque là, en dehors de sa relation chaotique avec son mari qui est présente dans les tomes précédents, mais ici encore son histoire personnelle est un peu éclipsée au profit de celle de sa sœur alors que ce qu'elle vient de vivre (voir la fin du tome Le Tailleur de Pierre si vous voulez en savoir plus) est loin d'être anodin. J'aurai aimé que l'action reprenne directement après le premier tome pour vivre le procès de la jeune femme en direct mais ce n'est pas le parti qu'à choisi Camilla Läckberg. Sa "guérison" est d'ailleurs un peu miraculeuse, il me semble. Même en dehors de ça, la vie du couple m'a moins intéressée que dans les tomes précédents, d'autant qu'elle n'est plus liée à l'intrigue policière comme c'était auparavant le cas.

Heureusement, l'intrigue policière est intéressante. Le thème de la téléréalité est plutôt original et le lien qui se dessine avec le premier meurtre survenu dans la ville, s'il repose sur le hasard, est toutefois bien mené. Les personnages que l'on rencontre dans ce cadre ont tous leur raison de croire que cette émission est leur dernière chance de vivre quelque chose et, s'ils sont très caricaturaux, ils sont finalement plus complexes qu'il n'en ont l'air. Camilla Läckberg s'intéresse donc une fois de plus à un phénomène de société puisque la téléréalité est de plus en plus présente sur les télévisions de tous les pays du monde. Elle aborde aussi dans ce cadre la question des marginaux. Deux autres personnages viennent d'arriver dans la ville, Hanna, la nouvelle recrue du commissariat, et Lars son mari qui a trouvé une place en tant que psychologue pour les candidats de l'émission. Ces deux personnages se révèlent beaucoup plus compliqués à cerner et importants qu'ils ne le paraissaient au départ, ce qui est un bon point pour l'auteure.

La fin du roman m'a beaucoup plu, puisque contrairement aux intrigues précédentes qui étaient relativement indépendantes (en dehors de la vie de Patrick et Erica qui se construisait au fur et à mesure), cette fin annonce l'enquête à venir dans L'Enfant allemand, qui promet le retour de l'Erica enquêtrice des deux premiers tomes, ce que j'attends avec une grande impatience.

Ainsi, je sors mitigée de ce roman qui est intéressant pour son intrigue policière mais moins du point de vue de la vie de ses protagonistes, qui est normalement un aspect important de cette saga. J'attends donc de lire le tome suivant en espérant qu'il soit meilleur. En tout cas, son intrigue doit être liée à la famille d'Erica, ce qui me semble très prometteur !

Commentaires