Haruki Murakami, Les Amants du Spoutnik


Auteur : Haruki Murakami
Titre : Les Amants de Spoutnik
Titre original : スプートニクの恋人
Année : 1999 pour la publication originale

Quatrième de couverture : K. est amoureux de Sumire, mais celle-ci n’a que deux passions : la littérature et Miu, une mystérieuse femme mariée. Au sein de ce triangle amoureux, chaque amant est un satellite autonome et triste, et gravite sur l'orbite de la solitude. Jusqu'au jour où Sumire disparaît... Les Amants du Spoutnik bascule alors dans une atmosphère proprement fantastique où l’extrême concision de Murakami cisèle, de façon toujours plus profonde, le mystère insondable de l’amour.

Mon avis : 

Ce livre était dans ma pile à lire depuis plus d'un an et je ne sais pas trop pourquoi je n'arrivais pas à me lancer alors que j'ai beaucoup aimé la trilogie 1Q84 de l'auteur. D'autant plus que ce livre est très court, j'ai fini par le lire en une journée à l'occasion du week-end à 1000 auquel j'ai participé il y a 15 jours.

Dans ce roman, j'ai eu le plaisir de retrouver le style poétique et léger de Murakami et certains traits qui m'ont fait aimer la saga 1Q84 quand je l'ai lue : l'onirisme, la poésie, les nombreuses références littéraires et musicales qui permettent de brosser le caractère des personnages et la frontière ténue entre le réalisme et le fantastique. Cette ambiance particulière fait vraiment la particularité de Murakami et fait de son oeuvre un moment à part pour un lecteur car l'intrigue n'est pas le plus important contrairement à cette ambiance très onirique. C'est quelque chose qui me plait beaucoup car cela permet de se détacher de l'histoire au profit de l'univers.

Ici, l'auteur se pose la question de la place de l'amour dans la société à travers trois personnages marginaux qui s'aiment tous de manière non réciproque. Ce triangle amoureux sort tout de même du schéma classique car les sentiments des personnages et le désir qu'ils ressentent les uns pour les autres sont compliqués par leur histoire personnelle, celle-ci étant révélée progressivement au cours du roman ce qui ajoute encore à l'ambiance mystérieuse que l'auteur a mis en place.

J'ai beaucoup apprécié ce roman qui m'a étonnement mis de bonne humeur malgré certains passages plutôt sombres puisque c'est la disparition de Simure qui provoque la rencontre entre les trois personnages et qu'elle est donc au cœur de l'intrigue. Je vous le conseille si vous cherchez une lecture agréable et poétique.

Commentaires