GRR Martin, Le Trône de fer, intégrale 1


Auteur : GRR Martin
Titre : Le Trône de fer
Titre original : A Game of thrones
Année : 1996

Quatrième de couverture : Après avoir tué le monarque dément Aerys II Targaryen, Robert Baratheon est devenu le nouveau souverain du royaume des Sept Couronnes. Tandis qu'en son domaine de Winterfell, son fidèle ami le Duc Edward Stark rend paisiblement la justice. Mais un jour, le roi Robert lui rend visite, porteur de sombres nouvelles : le trône est en péril. Stark, qui s'est toujours tenu éloigné des affaires du pouvoir, doit alors abandonner les terres du Nord pour rejoindre la cour et ses intrigues. L'heure est grave, d'autant qu'au-delà du mur qui protège le royaume depuis des siècles, d'étranges créatures rôdent...


Mon avis : 

J'ai attendu un bon moment avant de me lancer dans le monument que constitue cette saga. Je ne suis pas une grande amatrice de Fantasy, enfin j'aime beaucoup ça mais ce n'est pas le genre vers lequel je me dirige en premier, et je ne regarde pas la série (pas pour l'instant en tout cas) mais ce livre me tentait beaucoup et je trouvais l'édition en intégrale très belle. Finalement je me suis lancée, et non je ne l'ai pas du tout regretté !

J'ai beaucoup aimé ce roman tout d'abord car il nous permet de plonger la tête la première dans un univers créé de toutes pièces par l'auteur, de la plus grande montagne au plus petit village. J'appréhendais un peu les nombreux personnages dont j'avais entendu parler mais je me suis finalement assez vite repéré entre les différentes familles. Le fait de découvrir de nouveaux personnages, un nouveau monde, une nouvelle histoire est en fait ce qui m'a le plus plu dans ce roman, avant même de me laisser prendre à l'intrigue qui est tout aussi riche.

Celle-ci m'a tenu en haleine pendant toute ma lecture et saura me tenir en haleine encore dans les tomes suivants je pense. Les histoires de rivalités familiales se mêlent à la perfection aux divers complots, aux trahisons supposées ou réelles et aux batailles qui ne tardent pas à se dérouler sous nos pauvres yeux de lecteurs impuissants. Certains passages sont vraiment touchants, d'autres donnent des envies de meurtre... J'ai trouvé que c'était vraiment un livre dans lequel, même en le lisant en prenant son temps, on se retrouvait vite impliqué corps et âme.

Un autre point qui fait que je n'osais pas me lancer auparavant est le style qu'on m'avait dit assez pompeux surtout dans la traduction française, je peux malheureusement difficilement remettre ce point en question car certaines phrases ne sont définitivement pas très digeste mais cela ajoute un petit côté rétro à l'ensemble qui n'a pas été pour me déplaire (d'ailleurs, j'ai observé la même chose dans Les Rois Maudits dont je vous parlerai normalement très bientôt).

Je vous conseille donc de laisser vos a priori de côté et de vous attaquer à ce pavé très vite si par hasard il traînait dans votre bibliothèque encore non lu, si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à vous laisser tenter à votre prochain passage en librairie. Bonne lecture à tous !

Commentaires