Ernest Hemingway, Le Vieil Homme et la mer


Quatrième de couverture :

Le roman met en scène deux personnages principaux : Santiago, un vieux pêcheur pauvre, et Manolin, jeune garçon tendre. L’histoire se déroule à Cuba, dans un petit port près du Gulf Stream. Manolin accompagne Santiago à la pêche, mais ils n’ont rien pris depuis 84 jours. Les parents de Manolin qui trouvent que Santiago est « salao » ou « salado », c'est-à-dire malchanceux, décident qu’il embarquera sur un autre bateau, celui-ci ramène en effet trois grosses prises en une semaine! Chaque soir Manolin voit le vieux revenir bredouille, cela lui cause une grande tristesse, il l’aide à remonter la barque, les lignes et le harpon. La voile, usée et rapiécée, roulée autour du mât, figure le drapeau en berne de la défaite. Le jeune garçon lui trouve de quoi manger et prend soin de lui, il a peur de le voir « partir », il n’est pas question de pitié, mais d’amour et de respect.


Auteur :

Ernest Hemingway est un écrivain, un journaliste et un correspondant de guerre américain. Ses romans rencontrent beaucoup de succès grâce à la véracité de ses personnages et il obtient en 1954 le prix Nobel de littérature.


Mon avis :

Je suis vraiment contente d'avoir lu ce roman qui est un classique de la littérature américaine du XXe siècle. Durant ma lecture, j'ai été très touchée, car on ressent très bien les différents sentiments par lesquels passe le personnage, notamment parce que le récit est raconté par Santiago lui même. J'ai trouvé que le lecteur passait lui aussi par différents états d'âme au fur et à mesure du déroulement de l'intrigue : l'incompréhension, la pitié, l'espoir, la compassion... ce qui permet de vraiment se mettre à la place du vieux Santiago.

L'intrigue en elle-même est une très belle histoire, une histoire sur la pauvreté mais aussi sur l'espoir. Je pense que c'est une histoire que l'on peut lire à toute âge et en retirer quelque chose de différent à chaque fois. J'ai beaucoup aimé le personnage de Manolin qui est très intentionné envers Santiago et ne le laisse pas abandonner quoi qu'il arrive, il fait tout ce qu'il peut pour l'aider et l'accompagne à la pêche tant que c'est en son pouvoir. La relation entre ces deux personnages est vraiment touchante.

Sinon, petit détail relatif à mon édition elle-même, j'ai été très énervée contre l'édition Gallimard qui dévoile la fin du roman en 4e de couverture. Certes, ce n'est pas le genre de roman que l'on lit pour l'histoire mais plutôt pour réfléchir sur le monde qui nous entoure mais ce n'est pas une raison pour gâcher cette histoire dés la prise en main du livre...

To put it in a nutshell : Je vous le conseille ce roman car il s'agit d'un récit magnifique qui traite de nombreux thèmes de manière très poétique.

Commentaires