Gabriel Garcia Marquez, Chronique d'une mort annoncée



Quatrième de couverture :

Les frères Vicario ont annoncé leur intention meurtrière à tous ceux qu'ils ont rencontrés, la rumeur alertant finalement le village entier, à l'exception de Santiago Nasar. Et pourtant, à l'aube, ce matin-là, Santiago Nasar sera poignardé devant sa porte. Pourquoi le crime n'a-t-il pu être évité ? Les uns n'ont rien fait, croyant à une simple fanfaronnade d'ivrognes; d'autres ont tenté d'agir, mais un enchevêtrement complexe de contretemps et d'imprévus - souvent joyeusement burlesques -, et aussi l'ingénuité ou la rancoeur d'une population vivant en vase clos, ont permis et même facilité la volonté aveugle du destin. Dans cette Chronique d'une mort annoncée, l'humour et l'imagination du grand écrivain colombien, prix Nobel de littérature, se débrident plus que jamais pour créer une nouvelle et géniale fiction sur les thèmes éternels de l'honneur et de la fatalité.


Auteur :

Gabriel García Márquez est un écrivain colombien. Il reçoit en 1982 le prix Nobel de littérature.


Mon avis :

Ce livre non plus n'a pas fait long feu dans ma pàl, sitôt acheté, sitôt commencé ! J'étais très intriguée par le résumé de la quatrième de couverture de ce petit roman et j'en avais entendu du bien par des amis hispanophones (ces même amis qui se sont scandalisé que je le lise en français, mais je ne parle pas espagnol moi :( ). Globalement, j'ai trouvé que ce roman sortait vraiment du lot et de mes habitudes de lecture par la même occasion. La narration est au début un peu perturbante car le récit ne suit pas vraiment un fil chronologique et il est difficile de se repérer mais au bout d'une trentaine de pages je suis réellement rentrée dedans et j'ai beaucoup apprécié. C'est néanmoins un livre pour lequel j'ai eu besoin de prendre mon temps, même s'il est assez court je n'aurai pas pu le lire en deux jours.

L'intrigue de ce roman est très intrigante, je ne vois pas d'autre mot. En effet, en partant de l’événement final, Garcia Marquez nous livre le récit de ses causes et des hasards qui y ont mené.  Il parvient pourtant à garder une part de suspense puisque les circonstances exacts de la mort ne sont racontées qu'à la fin. Ce que je ne savais pas lors de ma lecture mais que je viens de découvrir en lisant la très intéressante chronique de Aline1102, c'est que cet histoire est inspirée d'un fait divers réel, ce qui lui donne encore plus de force : l'improbable s'est vraiment déroulé. Cela permet aussi de poser un autre regard sur le point de vue adopté par Garcia Marquez. En effet, celui-ci raconte à travers un personnage qui mène une enquête sur ce qui s'est passé cette nuit là, ce qui a un peu nuit à ma compréhension pendant ma lecture mais est intéressant en ayant connaissance de cet élément car le narrateur semble alors ne faire qu'un avec l'auteur qui a certainement dû enquêter sur les événements pour les relater dans un roman.

Ce qui m'a principalement gêné dans ce récit, ce sont les personnages. Il y en a beaucoup et le point de vue de la narration n'aide pas à s'y repérer ("mon cousin" : mais c'est qui encore celui-là ?). Les personnages participent de la description qui est faite de la vie du village et des traditions qui expliquent en partie le meurtre. En effet, la virginité étant alors considérée comme sacrée avant le mariage, les deux jumeaux sont donc forcés par la tradition de venger leur honneur. Je n'adhère pas du tout à ces idées bien sûr mais l'illustration qui en est faite est intéressante car elle montre bien la puissance que peut avoir le regard des autres et la morale d'une époque.

Le style de l'auteur est assez approprié à son thème : assez sobre et sérieux mais parfois assez violent pour retranscrire la violence du meurtre. Je l'ai sinon trouvé assez neutre mais en même temps, je n'ai lu qu'une traduction, il est possible que ce soit le genre d'auteur qu'on apprécie encore plus de lire en version originale. Je n'ai pas l'intention de me mettre à l'espagnol donc ce sera sans moi mais si vous avez tenté l'expérience, n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé.

To put it in a nutshell : J'ai bien aimé ce livre même si je ne suis pas sûre de me relancer tout de suite dans du Garcia Marquez car ce roman était parfois un peu compliqué du haut de ses 116 pages.

Commentaires

  1. Ohh moi c'est un auteur que j'aimerais bien découvrir! Je me dis que celui-ci aurait l'air pas mal pour débuter comme il n'est pas très long malgré le fait qu'il soit un peu compliqué :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est sûr, je ne disais pas ça pour vous dire de ne pas le lire du tout. C'est un peu gênant mais pas insurmontable non plus :)

      Supprimer
    2. Oui c'est sûr, je ne disais pas ça pour vous dire de ne pas le lire du tout. C'est un peu gênant mais pas insurmontable non plus :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire